Sélectionnez un contact:
Image de contact
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jan Herman est professeur de littérature française à la KU Leuven. Il est l’auteur d’une thèse sur le roman épistolaire (Le Mensonge romanesque. Paradigmes pour l’étude du roman épistolaire en France, 1989), de l’ouvrage Le Récit génétique au XVIIIe siècle (2009), ainsi que de nombreux ouvrages collectifs – L’Épreuve du lecteur. Livres et lecture dans le roman d’Ancien Régime (1994, avec Paul Pelckmans), Don Giovanni en prose (1998), Le Topos du manuscrit trouvé (1999, avec Fernand Hallyn), Le Manuscrit trouvé à Saragosse et ses intertextes (2001, avec Paul Pelckmans et François Rosset), Robert Challe, Sources et héritages (2002, avec Paul Pelckmans et Jacques Cormier), Préfaces romanesques (2004, avec Paul Pelckmans et Mladen Kozul), Pierrot Lunaire. Une collection d’études musico-littéraires (2004, avec Mark Delaere), Traduire l’émotion (2004, avec Nathalie Kremer et Marcela Swiatkowska), Belgian Work in Progress. Études sur le littérature française du XVIIIe siècle (2005, avec Paul Pelckmans et Nathalie Kremer), Prévost et le récit bref (2006, avec Paul Pelckmans), Mme Riccoboni. Romancière, traductrice, épistolière (2007, avec Paul Pelckmans et Kris Peeters), et de deux recueils de préfaces de romans – Incognito et Roman (1998) et Recueils de préfaces du XVIIIe siècle : tome 1 1700-1750, tome 2 1751-1800 (1999 et 2004, avec Christian Angelet). Ses études récentes s’orientent vers la poétique du roman à l’Âge classique.